Anthologie des Combats Marvel
Même si les comics de la Maison des Idées ont énormément évolué ces dernières années, s'il est bien un domaine qui perdure en leur sein et continue d'attiser l'intérêt des fans, c'est celui de l'affrontement. Mais entre pulsions primitives, pouvoirs insensés et tactiques d'assaut finement pensées, bien des paramètres font que les résultats de certains duels sont parfois... étonnants !
Si vous vous étiez toujours demandé si "untel pouvait se débarrasser de machin en un tour de main", voici une sélection des affrontements les plus impressionnants, émouvants ou étonnants.


1. Sentry VS Iron Man

Vainqueur : Iron Man
Violence : ♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : Neutralisé
Zone de combat : zone urbaine
Série : Iron Man
Répercussions : négligeables

Résumé/Analyse : Le combat a lieu alors que le gouvernement et le SHIELD sont persuadés que Stark est un assassin, c'est donc Sentry qu'ils envoient pour "régler" le problème. A priori, c'est plié. Sentry est une sorte de Superman (ou d'Hyperion pour rester chez Marvel niveau comparaison). Pourtant, non seulement Iron Man encaisse plutôt pas mal, mais surtout il va réussir à mettre son adversaire à genoux. Il infiltre Cloc, l'ordinateur créé par Reed Richards pour planifier les priorités d'interventions de Sentry, et cause un tel bordel que Reynolds finit à terre, vivant, invaincu, mais incapable de réagir.
L'on peut noter ici deux éléments bien distincts : d'une part le côté ultra-fragile de Reynolds malgré une capacité théorique effarante, d'autre part l'incroyable capacité d'adaptation de Stark qui, ici encore, fait preuve d'un sang-froid peu commun (qui lui apporte un vrai plus "non-technologique").
Ce combat est édifiant à plus d'un titre, non seulement c'est une cuisante défaite pour Sentry, mais surtout, elle est causée par un "simple" humain sans pouvoirs. Bon, OK, Stark, ce n'est pas non plus le premier venu. Membre fondateur des Vengeurs, scientifique de génie, capitaine d'industrie, ancien ministre de la défense... ce n'est pas le traîne-savate lambda, on est d'accord. Mais tout de même, vaincre Sentry n'est pas très courant.
Enfin, l'on peut également noter que pour chaque protagoniste, la cause est "juste".


2. Sentry VS Carnage

Vainqueur : Sentry
Violence : ♦♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : Mort violente
Zone de combat : prison (le Raft de Ryker's Island) puis espace
Série : New Avengers
Répercussions : négligeables

Résumé/Analyse : Le combat a lieu alors qu'une évasion massive se déroule au Raft. C'est peu de dire que tout est "vite" réglé. Sentry s'empare de Carnage, file direct dans l'espace, puis il "déchire" littéralement le symbiote dans le vide. Ouille, ça doit picoter. C'est l'occasion de voir la puissance de frappe de Sentry mais aussi le peu d'embarras qu'il a à éliminer franchement ses adversaires.
Notons que Carnage n'étant pas un vilain de seconde zone, Sentry se pose directement comme quelqu'un avec qui il faut compter, et ce malgré ses problèmes psychologiques.


3. Wolverine VS Punisher

Vainqueur : Punisher
Violence : ♦♦♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : Multiples mais annulés par le facteur auto-guérisseur
Zone de combat : tunnels, milieu souterrain
Série : mini-série Wolverine/Punisher
Répercussions : ces deux-là ne seront pas les meilleurs potes du monde...

Résumé/Analyse : C'est Logan qui lance les hostilités suite à un malentendu (cf. l'arc Ennemis Intimes dans le 100% Marvel - Punisher #6, éd. Panini) mais c'est lui qui subit les premiers dégâts : une décharge de fusil à pompe en pleine face ! Wolverine va répliquer et blesser superficiellement Castle qui, lui, prendra l'avantage grâce à un coup de batte de base-ball dans les... parties du Griffu. Au final, il achèvera le canadien en le faisant passer sous un rouleau-compresseur. On a beau être un mutant, ça doit être un peu vexant de se faire aplatir comme ça...
Le Punisher ne fait pas dans la dentelle et son inventivité, sa détermination et son arsenal font pencher la balance en sa faveur. Ajoutons néanmoins qu'il sait qu'il ne risque pas de tuer Wolvie, ce qui explique pourquoi il ne prend pas de gants. Cette raclée, en regard de la machine de guerre qu'est Logan, paraît tout de même quelque peu "chanceuse".


4. Spider-Man VS Morlun

Vainqueur : Morlun
Violence : ♦♦♦♦
Émotion : ♥♥
Dégât(s) pour le perdant : Blessures graves entraînant la mort
Zone de combat : zone urbaine
Séries : Amazing Spider-Man, Friendly Neighborhood Spider-Man, Marvel Knights : Spider-Man
Répercussions : Peter revient à la vie, plus puissant encore, en acceptant la partie arachnéenne de sa personnalité

Résumé/Analyse : Ce n'est pas la première fois que le Tisseur affronte Morlun (cf. le run de Straczynski sur Amazing Spider-Man) mais cette seconde rencontre est de loin la plus violente. Elle a lieu pendant les évènements du crossover The Other. Le combat se déroule en ville, Spider-Man se défend fort bien mais il ne peut lutter contre la puissance et la rage de Morlun. Ce dernier va même jusqu'à lui arracher un œil (et le manger, beurk). Spidey parviendra tout de même, une fois à l'hôpital, à écarter la menace que représente Morlun. Cet ultime effort lui coûte d'ailleurs (en apparence) la vie.
Même si l'on peut considérer qu'au final, Spider-Man s'en tire, le combat de rue est remporté haut la main par un Morlun déchaîné. Parker est d'ailleurs tellement tabassé que son visage en devient méconnaissable. Et puis, lorsque l'on se fait gober un œil, on ne peut décemment pas se vanter d'avoir survolé l'affrontement.
Clairement dans le Top 10 des pires raclées du marvelverse.


5. Jewel VS Purple Man

Vainqueur : Purple Man
Violence : ♦
Émotion : ♥♥♥
Dégât(s) pour le perdant : Choc psychologique important
Zone de combat : zone urbaine
Série : Alias (cf. cet article)
Répercussions : Jewel met fin à sa carrière de super-héroïne

Résumé/Analyse : C'est peu de dire que la première confrontation entre Jessica Jones et Zebediah Killgrave se passe mal. Malgré des pouvoirs non négligeables (super-force, capacité de voler), Jewel se révèle être particulièrement vulnérable aux attaques psi. La jeune femme va ainsi rester huit mois sous la domination mentale de l'Homme Pourpre ! Ce dernier l'obligera même à s'en prendre aux Avengers  (et accessoirement à se prendre une bonne raclée). Le traumatisme psychologique est immense pour Jessica. Si par la suite elle parviendra à vaincre ses vieux démons, notamment grâce à l'aide de Carol Danvers, cette défaite sera fatale à la carrière de Jewel qui abandonne son rôle de super-héroïne pour le métier, somme toute moins risqué, de détective privé.


6. Wolverine VS Captain America

Vainqueur : Match nul
Violence : ♦♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : sans objet
Zone de combat : plaine, extérieur dégagé
Série : Wolverine : Origins
Répercussions : négligeables

Résumé/Analyse : Dans la série Wolverine : Origins, c'est le président en personne qui demande à Cap d'aller "calmer" notre ami Wolvie. Le combat est violent mais il est difficile de dire si l'un des deux a franchement eu le dessus. Outre des blessures superficielles, Cap parvient notamment à broyer les tendons des avant-bras de Logan, ce qui a pour effet de l'empêcher de se servir de ses griffes. Intelligent.
Wolverine réplique durement en blessant Cap à la cuisse, ce qui lui cause un hématome massif dû à un faux anévrisme de l'aorte. Enfin, signalons que Cap blesse également Wolverine à l'aide du sabre Muramasa, qui a la particularité de causer des blessures qui cicatrisent très mal, même lorsque l'on possède un facteur auto-guérisseur.
On reconnaît à la fois ici le sens tactique de Captain America mais aussi les connaissances martiales exceptionnelles de Wolverine. Les deux hommes semblent de force égale, aucun ne l'emportant suffisamment nettement pour que l'on puisse déterminer un vainqueur. En tout cas, les deux savent encaisser et cogner dur !


7. Spider-Man VS Kraven

Vainqueur : Kraven
Violence : ♦♦
Émotion : ♥♥♥
Dégât(s) pour le perdant : drogué et maintenu dans le coma pendant 2 semaines
Zone de combat : zone urbaine (toits des immeubles)
Séries : Web of Spider-Man, Amazing Spider-Man, Spectacular Spider-Man
Répercussions : suicide du vainqueur

Résumé/Analyse : Les affrontements entre le Tisseur et Kraven ont été nombreux au cours des ans, mais le plus célèbre reste sans doute leur confrontation finale dans La dernière chasse de Kraven (un classique moult fois réédités ces dernières années). Sergei Kravinoff parvient à toucher Spidey à l'aide d'une fléchette empoisonnée. Drogué, le Tisseur ne parvient plus à éviter les coups de Kraven qui le capture et semble l'achever d'un coup de fusil. Mais Spider-Man n'est pas mort, il est maintenu dans une sorte de coma artificiel pendant deux semaines, laps de temps pendant lequel Sergei, aux portes de la folie, va prendre sa place.
Cet affrontement est pathétique et poignant à plus d'un titre. Kraven court après un honneur qu'il est persuadé d'avoir perdu depuis sa fuite de Russie mais, surtout, après avoir vaincu son plus terrible ennemi, il décide de mettre fin à ses jours. S'il a retrouvé un bref instant la paix, il ignorait peut-être que c'était sa colère qui le maintenait en vie. Kraven n'a donc pas savouré très longtemps sa triste victoire mais a retrouvé cet honneur qu'il cherchait depuis tant d'années.
Sur sa tombe figurent ces mots : "Ci-gît Sergei Kravinoff - Kraven le chasseur - Sa mort fut honorable"


8. Spider-Man VS Wolverine

Vainqueur : Wolverine
Violence : ♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : perte de connaissance
Zone de combat : intérieur (tour des Vengeurs)
Série : Marvel Knights : Spider-Man
Répercussions : négligeables

Résumé/Analyse : Peu après que Spidey et son épouse (et sa tante, on ne s'en débarrassera jamais !) aient emménagé dans la tour des Avengers, Peter fait quelques remontrances à Logan qu'il trouve trop "intéressé" par Mary Jane. Après cette engueulade, la séance d'entraînement qui suit devient subitement très musclée. Wolvie "plante" même Spidey avec ses griffes. Pour le mutant, il ne s'agit que d'une égratignure (de toute façon, avec Logan, tant que l'on ne repart pas avec la tête sous le bras, il considère que ce n'est pas grave) mais, évidemment, Spider-Man le prend mal et monte aussi d'un cran niveau riposte (sans pour autant faire grand mal à Wolverine qui, se sentant sans doute quelque peu coupable, se laisse un peu faire).
Finalement, après s'être bien défoulé et avoir perdu beaucoup de sang, Spider-Man s'effondre, sans connaissance, alors que Wolverine semble aussi frais que s'il sortait de la douche.
Il ne s'agit donc pas ici d'un combat "réel" mais plutôt d'un entraînement poussé, voire franchement "viril" pour faire dans l'euphémisme. À noter que l'on peut considérer aussi, à la décharge du Tisseur, qu'il est affaibli à l'époque par un état de santé moyen (annonçant sa future transformation dans The Other).


9. Spider-Man VS Venom

Vainqueur : Spider-Man
Violence : ♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : perte de connaissance
Zone de combat : extérieur & intérieur (maison sur pilotis + milieu aquatique)
Série : Amazing Spider-Man
Répercussions : négligeables

Résumé/Analyse : Enfin une victoire du Tisseur dans cette anthologie, et pas des moindres puisque décrochée contre Venom !
Spidey semble plutôt dépassé dans un premier temps. Une partie du symbiote se glisse sous le sable et le prend à revers. Pire, Venom ayant la particularité de ne pas déclencher son fameux sens d'araignée, il ne peut pas sentir venir les coups (et en encaisse donc quelques-uns). Spider-Man tente de repousser le symbiote en mettant le feu, mais l'eau toute proche permet à Venom de vite se tirer du mauvais pas. Le Tisseur a pourtant des idées, il essaie ainsi, à l'aide d'un traceur, de compenser l'inutilité de son sixième sens, mais le symbiote s'en débarrasse rapidement. Finalement, c'est sur un coup de bluff que Spidey s'en sort. Il en appelle au symbiote et lui propose de le rejoindre (il a été son premier hôte). L'alien étant encore "amoureux" de lui (selon les propres termes de Peter), le symbiote tente de fusionner de nouveau avec lui mais il ne peut rompre totalement son lien avec Eddie Brock. L'effort les assomme tous les deux.
La victoire peut paraître tirée par les cheveux mais il ne faut pas oublier que Spider-Man est loin d'être, en force brute, le plus puissant héros Marvel. Il compense néanmoins certaines lacunes par une ingéniosité peu commune qui lui permet de s'adapter et de, souvent, trouver la faille chez son adversaire.


10. Sentry VS Wolverine

Vainqueur : Sentry
Violence : ♦♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : perte de conscience, livré au SHIELD
Zone de combat : intérieur
Série : Wolverine
Répercussions : négligeables

Résumé/Analyse : Voilà un combat rondement mené entre un Sentry ultra-puissant et un Wolverine quasiment, sinon invincible malgré ses talents de combattant, du moins presque immortel grâce à son facteur auto-guérisseur. Même si Logan se la joue cool, se permettant même une vanne (il appelle Sentry "Babe" et non "Bob"), la ténacité ne suffit pas devant un tel adversaire. Reynolds n'aime pas ce qu'il fait, signe qu'il apprécie le mutant griffu. Plusieurs fois, il va exprimer clairement ses regrets ou son manque d'enthousiasme à combattre ("je n'ai pas envie de faire ça", "je n'avais pas le choix", etc.).
Wolverine ne peut pas lutter, à aucun moment il ne semble en mesure de contrer Sentry qui va d'ailleurs lui broyer les mains et lui déchirer les tendons.
Si on avait déjà pu voir la puissance de Sentry à l'occasion du déchiquetage de Carnage (cf. le combat #2), cette victoire facile, contre un vieux briscard, fait presque encore plus froid dans le dos.


11. Daredevil VS Caïd

Vainqueur : Daredevil
Violence : ♦♦♦
Émotion : ♥♥
Dégât(s) pour le perdant : KO !
Zone de combat : intérieur
Série : Daredevil
Répercussions : Daredevil devient le Caïd de Hell's Kitchen et se met à dos, pour un temps, certains héros qui désapprouvent ses méthodes

Résumé/Analyse : Après une lutte d'influence, le Caïd reprend le dessus sur le Hibou et tente de retrouver son statut. Il va jusqu'à ordonner froidement, par téléphone, le viol et le meurtre de la femme d'un de ses hommes, qui remettait en cause son autorité, lorsque Daredevil arrive. Les deux hommes ont subi des coups durs. Wilson Fisk a été trahi par son fils, sa femme, ses hommes. Matt Murdock, lui, doit faire face aux pires tueurs et a, en plus, la police sur le dos. Ils sont à bout. Ils sont néanmoins encore prêts à en découdre. Ils sont là l'un pour l'autre, portés par la haine mutuelle qu'ils se vouent.
Le combat est d'une violence inouïe. À l'ancienne. Avec du sang qui coule et des os qui cassent.
Au final, Daredevil reste debout, son pire ennemi à ses pieds. Halluciné, il tient alors un discours particulièrement virulent à l'adresse des petites frappes du quartier et des hommes de main de Fisk :
"Je l'ai battu à mains nues, si j'ai pu lui faire ça à lui, imaginez ce que je vous ferai à vous ! Je ne protège plus ce quartier, je le dirige !"
Un combat à la fois violent et lyrique, amenant Daredevil à assumer son côté sombre. Après bien des coups bas, cette victoire sonne à la fois comme une délivrance mais aussi comme un basculement de l'autre côté du miroir, dans une apocalypse intérieure que n'aurait pas reniée Nietzsche.
À trop regarder l'abîme...


12. Daredevil VS Bullseye

Vainqueur : Bullseye
Violence : ♦♦
Émotion : ♥♥♥♥
Dégât(s) pour le perdant : nombreux coups, un shuriken dans l'épaule et une blessure par balle
Zone de combat : une église
Série : Daredevil
Répercussions : grosse déprime pour Murdock après la mort de Karen Page

Résumé/Analyse : Combat mémorable entre le Diable Rouge et un Bullseye qui n'hésite pas à se servir de ses propres dents cassées comme projectiles ! Sachant à quel point Daredevil est un adversaire dangereux, Bullseye va déroger à ses principes et utiliser une arme à feu. Murdock se défend tant bien que mal mais son adversaire prend le dessus et lui inflige un passage à tabac en règle. Mais le pire reste à venir puisque Karen Page, présente sur les lieux, va être mortellement blessée dans l'affrontement, Bullseye lui transperçant la poitrine avec l'un des bâtons de Daredevil.
Une église n'est peut-être pas le meilleur ring lorsque l'on porte une tenue de diable. Cela n'a en tout cas pas porté chance à ce pauvre Matt qui, en plus de s'en prendre plein la tronche, perd son ancienne petite amie.
Pour l'anecdote, les derniers mots de Karen, agonisant dans les bras de Murdock, furent : "tu vas me manquer..."


13. Hulk VS Silver Surfer

Vainqueur : Hulk
Violence : ♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : KO
Zone de combat : une arène
Série : Hulk
Répercussions : libération du Surfer

Résumé/Analyse : Alors que Hulk se trouve encore sur Sakaar où il se bat en tant que gladiateur (cf. l'excellente saga Planet Hulk), il doit affronter le Surfer pour retrouver sa liberté. Hulk est aidé par ses Liés en Guerre mais ceux-ci sont vite défaits. Hulk, après avoir encaissé un premier coup très violent, finit par briser le disque d'obéissance qui forçait le Surfer à combattre. Emporté par sa colère, le géant vert assomme le Surfer alors que ce dernier le remerciait.
Signalons, malgré cette victoire, que le Surfer était franchement désavantagé puisqu'il ne pouvait pas employer son pouvoir cosmique à cause du fameux disque.
Un combat qui se termine bien et qui vaut surtout pour le cadre original et l'ambiance péplum.


14. Thor VS Iron Man

Vainqueur : Thor
Violence : ♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : une armure détruite, quelques contusions et une grosse frayeur
Zone de combat : New Orleans, extérieur
Série : Mighty Thor
Répercussions : le gouvernement US reconnaît Asgard comme une entité indépendante et Thor n'est plus concerné par la loi de recensement

Résumé/Analyse : Thor est très remonté contre Tony Stark, ce dernier ayant créé une monstruosité, responsable de la mort de Goliath, en lui volant son code génétique. L'asgardien se sent trahi et porte le premier coup. Iron Man riposte mais la technologie de Stark ne fait même pas vaciller le dieu nordique. Non seulement il ne retient pas ses coups mais, en déchaînant la foudre du ciel, Thor déclenche une décharge électromagnétique qui grille la précieuse armure de Stark.
Entre l'homme coincé dans une coquille métallique devenue inutile et la nature divine du puissant Thor, il n'y a pas photo. Le patron du SHIELD (à l'époque) ne peut rien faire et subit là une cuisante humiliation. Après l'avoir tenu d'une main puis laissé tomber comme... une merde, disons-le, Thor promet au pauvre Tony qu'ils finiront plus tard leur "discussion".
Comme quoi, mieux vaut se méfier des blondinets au look heroic-fantasy.


15. Spider-Woman (Julia Carpenter) VS Ms. Marvel

Vainqueur : Ms. Marvel
Violence : ♦♦
Émotion : ♥♥♥♥
Dégât(s) pour le perdant : incarcérée, séparée de sa fille
Zone de combat : une route de Pennsylvanie puis la cour d'une maison dans le Colorado
Série : Ms. Marvel
Répercussions : Carol Danvers s'interroge sur le bien-fondé de sa mission, Julia Carpenter finira par rejoindre Omega Flight

Résumé/Analyse : Tout d'abord précisons que la Spider-Woman en question n'est pas Jessica Drew mais bien Julia Carpenter, qui s'est fait aussi appeler Arachne avant de devenir Madame Web. Le combat se déroule pendant la guerre civile opposant les surhumains et a lieu en deux rounds. Dans un premier temps, Carol Danvers essaie d'intercepter Spider-Woman alors que cette dernière tente de fuir, en voiture, vers le Canada pour échapper à la loi sur le recensement. Julia parvient à résister et se débarrasse à la fois de Carol et de Wonder Man, mais Ms. Marvel passe à la vitesse supérieure et arrache l'un des pneus du véhicule qui part alors en tonneau et menace de percuter un camion. Julia profite du chaos pour s'enfuir. Aucun avantage n'a été réellement pris d'un côté comme de l'autre pour le moment.
La deuxième confrontation a lieu chez Julia Carpenter, à Denver, Colorado. Le SHIELD lance un assaut sur la maison familiale alors que Julia était venue récupérer sa fille avant de partir pour l'étranger. Ms. Marvel est encore appuyée par Wonder Man mais aussi par Araña. Arachne tente de négocier pour éviter que sa fille ne soit blessée mais Carol refuse de la laisser partir. Julia se défend plutôt bien et porte plusieurs coups à ses assaillants, occasionnant alors de nombreux dégâts à l'habitation. Ms. Marvel a finalement le dessus et "allonge" Arachne sous les yeux de sa fille.
Personne ne sort indemne psychologiquement de ce combat insensé : Carol doute de plus en plus de ses choix, quant à Julia, elle ne peut que pleurer amèrement du fond de sa cellule en pensant à sa petite fille qui lui a été arrachée.
Voilà un combat féminin plus pathétique que sexy et qui prouve que les jolies blondes aussi savent cogner. C'est surtout l'un des très bons développement de la saga Civil War, qui en faisant s'opposer deux "bons" camps, a permis ce genre d'affrontements, aussi tragiques que bien écrits.


16. Spider-Woman (Jessica Drew) VS Taskmaster

Vainqueur : Spider-Woman
Violence : ♦♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : une épée dans le bide !
Zone de combat : devant l'Excelsior, une boîte de nuit londonienne
Série : Spider-Woman : Origin
Répercussions : négligeables

Résumé/Analyse : De nouveau une Spider-Woman mais, cette fois, elle est brune puisqu'il s'agit de la fascinante Jessica Drew. Le combat est tiré de l'actualisation de ses origines par Bendis (dans une mini-série qui date de septembre 2006 pour la VF). Elle affronte Taskmaster, le maître qui lui a enseigné l'art du combat. Ils sont entourés par des membres armés de l'Hydra. Le Maître de Corvée utilise à la fois une arme à feu et une épée. Il parvient à blesser Jessica au bras mais elle évite le coup de grâce qu'il lui destinait et le fait chuter. Spider-Woman s'empare de l'épée de Taskmaster et, alors qu'il allait l'abattre, le transperce avec sa propre lame.
"J'en rêvais" lui dira-t-elle de manière laconique pendant qu'elle savoure sa victoire, le regard durement planté dans les yeux de son adversaire à l'agonie.


17. Hulk VS la Chose

Vainqueur : Hulk
Violence : ♦♦♦♦
Émotion : ♥
Dégât(s) pour le perdant : KO
Zone de combat : New York
Série : World War Hulk
Répercussions : les héros new-yorkais sont mis hors d'état de nuire et séquestrés par l'armée de Hulk

Résumé/Analyse : Voilà un combat qui répond à la traditionnelle question que se posent les lecteurs depuis fort longtemps, à savoir, qui est le plus fort de Hulk ou de la Chose ?
Lorsque la lutte commence, Hulk apparaît, majestueux, le corps en flammes. Il vient d'être sévèrement "allumé" par la Torche qu'il a réussi à vaincre. C'est au tour de "l'apollon de Yancy Street" de venir à la castagne. Le choc est d'une violence incroyable, la Chose enchaîne les coups, au visage, dans les côtes, mais le géant de jade ne bronche pas. Au contraire, il riposte en écrasant violemment la tête du pauvre Ben Grimm entre ses poings. La Chose, malgré sa force et sa résistance, n'a rien pu faire contre un Hulk à la puissance phénoménale.
Signalons tout de même que malgré sa rage, Hulk prend garde de ne pas tuer ses adversaires. Ils se souviendront malgré tout de la petite valse en sa compagnie !


18. Thor VS Emma Frost

Vainqueur : Emma Frost
Violence : ♦♦
Émotion : ♥
Dégâts pour le perdant : KO
Zone de combat : extérieur
Série : AVX Versus (tie-in de l'event Avengers VS X-Men)
Répercussions : c'est surtout la fierté de Thor qui en prend un coup

Résumé/Analyse : Lors de l'affrontement entre Avengers et X-Men, le dieu nordique est opposé à la jolie Emma Frost. Le combat pourrait sembler déséquilibré à première vue, mais Emma dispose en fait d'une partie de la Force Phénix, ce qui la booste considérablement.
Thor, qui n'a pas envie de lever la main sur une femme, propose à Emma de se rendre. Celle-ci, majestueuse, réplique en lui annonçant qu'avant la fin du jour, Thor sera à genoux devant elle. Alors que Thor se rue sur elle, la première attaque de la mutante est psionique. Thor réplique à l'aide de Mjolnir, son marteau mythique, ce qui oblige Emma à prendre sa forme de diamant, sous laquelle elle est virtuellement indestructible. La X-Woman n'est pas du tout déstabilisée, elle annonce même à son adversaire qu'il "frappe comme une fille" et le provoque avec diverses répliques bien senties. Thor, hors de lui, frappe alors de toutes ses forces le corps en diamant d'Emma, qui explose en une multitude de fragments. La puissance du Phénix permet cependant à Emma de se reconstituer et de passer à l'assaut. Elle enchaîne les coups et finit par avoir raison de Thor, qu'elle laisse ensanglanté et sans connaissance.
Quand la classe est alliée à une telle démonstration de force, on ne peut qu'apprécier la prestation !


19. Wolverine VS Nitro

Vainqueur : Nitro
Violence : ♦♦♦
Émotion : ♥
Dégâts pour le perdant : nettoyé jusqu'à l'os
Zone de combat : extérieur, non loin de la cabane de Nitro, à Big Sur, Californie
Série : Wolverine
Répercussions : pas de séquelles physique grâce au facteur auto-guérisseur, mais Logan est bien énervé quand même

Résumé/Analyse : Juste avant la guerre civile opposant les super-héros, après la promulgation de la loi sur le recensement des surhumains, Nitro avait mis le feu aux poudres en causant la mort de quatre des New Warriors et de plus de 600 civils. Wolverine a donc une bonne raison de le rechercher. Le mutant est accompagné par un groupe d'assaut du SHIELD lorsqu'il localise le criminel.
Autant dire que le combat est... expéditif !
Nitro a repéré l'unité d'intervention, ce qui lui laisse le temps d'utiliser son pouvoir dévastateur : il se fait exploser et élimine toute l'équipe du SHIELD. Wolvie, lui, est complètement vaporisé par le souffle de l'explosion et la chaleur (plus de 300 degrés). Il ne reste de lui que son squelette.
Pour être honnête, le combat ne s'arrête en fait pas là. Grâce à son facteur auto-guérisseur, Logan se reconstitue à une vitesse... heu... sidérante, qui a d'ailleurs pas mal fait réagir à l'époque, le scénariste, Marc Guggenheim, ayant franchement exagéré les capacités de ce pouvoir mutant. Wolverine prend donc sa revanche en passant à tabac Nitro, mais sa contre-attaque est si rapide, improbable et artificielle qu'on ne peut même pas lui accorder un match nul.


20. Giant-Man VS la Guêpe 

Vainqueur : Giant-Man
Violence : ♦♦♦
Émotion : ♥♥♥
Dégâts pour le perdant : bonne intoxication et mort apparente
Zone de combat : appartement
Série : The Ultimates
Répercussions : des relations conjugales plutôt tendues...

Résumé/Analyse : Tout commence alors que Hank Pym est en plein travail, chez lui. Sa femme, Janet, s'est habillée pour sortir et rejoindre les autres Ultimates à une soirée, mais Hank refuse d'y aller et fait une petite crise de jalousie. Le ton monte. Hank balance quelques vacheries à Janet, sur sa condition de mutante notamment (et accessoirement sa manie de pondre des... œufs). Janet réplique en balançant que Banner est un bien meilleur scientifique. Pour Hank, qui se sent déjà humilié suite à une défaite contre Hulk et la découverte d'une photo, dans les journaux, de sa femme embrassant Captain America, c'en est trop. Il gifle Janet.
Il s'excuse aussitôt mais sa compagne réplique durement, par un coup de coude en plein visage. Des deux côtés, c'est l'escalade. La Guêpe est la première à utiliser ses pouvoirs, en rapetissant et en utilisant son "dard". Hank, qui perd complètement la tête, empoigne alors une bombe d'insecticide et la vide sur Janet, qui se réfugie sous un meuble, à moitié asphyxiée. Hank, maintenant froid et déterminé, poursuite l'assaut alors que Janet le supplie. À l'aide de son casque d'Homme-Fourmi, il envoie des milliers d'insectes attaquer Janet !
Le combat se termine sur un Hank désespéré, qui se lamente à côté de la robe de sa femme...
Notons qu'en plus d'être un combat entre héros, cet affrontement est d'autant plus tragique qu'il illustre, avec une violence somme toute assez effrayante, le problème de la violence conjugale.


21. Black Cat VS le Vautour

Vainqueur : Black Cat
Violence : ♦♦
Émotion : ♥
Dégâts pour le perdant : contusions multiples, costume endommagé
Zone de combat : New York, toits des immeubles
Série : Marvel Knights : Spider-Man
Répercussions : négligeables

Résumé/Analyse : Alors qu'un Peter Parker très diminué se fait défoncer par le Vautour (bénéficiant d'un nouveau costume, plus esthétique mais qui surtout multiplie sa force par 5), Black Cat intervient. Elle sauve Peter d'une mort certaine et enchaîne avec un combat contre Adrian Toomes (très humanisé dans ce récit car il a une excellente raison de vouloir réunir un maximum d'argent).
La féline Félicia a rapidement le dessus. Elle se permet même une vanne et dit à Toomes que sans son costume, il n'est plus qu'un "vieillard avec un caleçon porté depuis une semaine"...
Après avoir perdu des plumes et récolté quelques bleus, le Vautour est vaincu. Black Cat l'abandonne, à terre, mais lui laisse un avertissement avant de partir : la prochaine fois qu'il s'en prend à son ex, elle n'hésitera pas à le tuer !
Peter n'a pas toujours de chance avec les filles, mais dans ce cas précis, c'est plutôt avantageux d'être resté en bons termes avec une ancienne petite amie aussi... percutante !


22. Wolverine VS Dents-de-Sabre

Vainqueur : Wolverine
Violence : ♦♦♦
Émotion : ♥
Dégâts pour le perdant : décapitation !
Zone de combat : extérieur, zone boisée et enneigée
Série : Wolverine
Répercussions : Wolverine poursuit sa quête, à la recherche de réponses sur son passé et de Romulus

Résumé/Analyse : Avec l'accord de Cyclope et Emma Frost, Logan se lance sur les traces de Victor Creed, plus bestial que jamais. Il s'est muni, pour cela, du sabre Muramasa, une lame qui a la particularité de bloquer le pouvoir de régénération des mutants.
Le combat est très bref puisqu'il suffit de deux coups pour que Wolvie l'emporte. Le premier coup tranche l'un des bras de Dents-de-Sabre, le second coup le décapite. Wolvie, qui pensait savourer le moment, avoue qu'il a presque pitié de Creed. Il prend néanmoins la décision de l'achever en repensant à toutes les victimes de Dents-de-Sabre.
Après avoir envisagé d'enterrer Creed, Wolvie l'abandonnera finalement dans la nature pour qu'il soit dévoré par les loups...


23. Spider-Man VS le Fléau

Vainqueur : Spider-Man
Violence : ♦
Émotion : ♥
Dégâts pour le perdant : neutralisation momentanée
Zone de combat : chantier de construction
Série : Amazing Spider-Man
Répercussions : bien plus tard, cela entraînera indirectement la transformation du Fléau en Captain Universe (cf. cette Parenthèse de Virgul)

Résumé/Analyse : Le Fléau tente à l'époque de kidnapper Madame Web, dans l'espoir qu'elle aide Black Tom Cassidy à vaincre les X-Men. Madame Web fait alors appel à Spidey afin qu'il stoppe le terrible Fléau, alias Caïn Marko.
Les premières tentatives du Tisseur s'avèrent vaines, le Fléau étant bien plus puissant que lui. Comme souvent dans ces cas-là, Spider-Man va compenser son infériorité en force brute par son intelligence et son habileté tactique. Il entraîne le Fléau sur un chantier de construction et parvient à le faire tomber dans un énorme trou, rempli de ciment humide et destiné à servir de futures fondations à un immeuble. Le Fléau, enragé, frappe inutilement le ciment frais et s'enfonce peu à peu, tout en continuant à menacer Peter.
Une victoire un peu en trompe-l'œil, typique du style de Spidey et de son "système D", mais qui prouve que Peter est de taille à affronter les plus terribles adversaires.


24. Spider-Man VS le Vautour

Vainqueur : le Vautour
Violence : ♦
Émotion : ♥
Dégâts pour le perdant : humilié et mouillé
Zone de combat : New York, les toits des immeubles
Série : Amazing Spider-Man
Répercussions : le métier commence à rentrer

Résumé/Analyse : Bien que Peter ait affronté des malfrats auparavant (et même les Fantastic Four, cf. la Parenthèse de Virgul #11), le Vautour est le premier réel super-vilain qu'il combat. Et le résultat est assez désastreux pour le Tisseur.
Le Vautour le surprend alors que Peter bidouille son appareil photo (il vient de prendre des photos du Vautour et compte se faire un peu d'argent en les revendant au Daily Bugle). En un seul coup de pied (à l'arrière de la tête quand même), Spidey est mis KO. Comble de l'humiliation, Adrian Toomes balance ensuite Spider-Man à l'intérieur d'un château d'eau !
Bref, une première confrontation plutôt ratée pour le Monte-en-l'air qui en est encore ici à ses débuts, ce qui explique sa défaite rapide.


25. Spider-Man VS le Docteur Octopus

Vainqueur : le Docteur Octopus
Violence : ♦
Émotion : ♥
Dégâts pour le perdant : bien sonné
Zone de combat : intérieur, bureau
Série : Amazing Spider-Man
Répercussions : une sérieuse remise en question pour le Tisseur

Résumé/Analyse : L'on reste dans les premiers combats historiques du Tisseur mais, contrairement au combat 24, Spidey fait ici meilleure figure. Il évite habilement les tentacules de Doc Ock avant de se prendre un premier crochet. Il riposte avec sa toile, emprisonnant deux des tentacules d'Octopus, mais ce dernier parvient à se libérer (à la grande surprise de Peter, qui constate que personne jusqu'ici n'avait pu déchirer ainsi sa toile). Finalement, Spidey ne parvient pas à parer toutes les attaques et se fait immobiliser par les puissants tentacules. Après quelques moqueries, le Docteur Octopus le gifle et balance le Tisseur par la fenêtre.
Spidey, sonné, reconnait alors qu'il n'a même pas fait de "figuration intelligente" et qu'Octopus aurait pu le tuer s'il l'avait voulu...



to be continued...