Virgul à travers le Temps (Bonne Année !)
Par


Vous le savez si vous nous suivez depuis quelque temps, UMAC a la chance de disposer d'une mascotte. Virgul, ce chat extraordinaire, ne se contente pas de donner un conseil d'achat en fin de chronique en brandissant une pancarte, il fait partie intégrante du lieu et même parfois des œuvres chroniquées...
Il méritait bien qu'on lui consacre un article.

Virgul, comme tout personnage, a une histoire. Lorsque UMAC, encore "Univers Marvel et autres Comics" fait sa métamorphose en "Univers Multiples, Axiomes et Calembredaines", en migrant notamment vers une autre url, en changeant de ligne éditoriale et en accueillant plus de plumes, le site va se doter d'une mascotte qui peu à peu va évoluer. L'on abandonne alors les petits personnages que Carali (cf. Hebdogiciel) nous avait autorisé à utiliser et l'on crée un chat espiègle à forte tendance anthropomorphique.
Au départ, Virgul est censé se cantonner à un rôle secondaire : il résume l'avis du chroniqueur dans les articles, en conseillant ou déconseillant un achat, et présente quelques rubriques, comme les UMAC's Digest.
Pourtant, très vite, notre ami poilu va prendre une importance exponentielle.

Non content de devenir le sujet du slogan/hashtag du site ("We own the Cat !"), Virgul va faire des apparitions régulières dans les Bad Fucking Resolves, la série de dialogues humoristiques illustrés produite par UMAC. Peu à peu, grâce à ses créateurs, en premier lieu Sergio Yolfa (cf. The Gutter ainsi que la rubrique Staff), Virgul va dépasser son rôle et se fondre dans l'univers des œuvres abordées, voyageant à travers les époques et les genres. On a ainsi pu le voir en cowboy dans l'article sur L'Homme qui tua Lucky Lucke, en soldat romain dans cette chronique polémique sur un album d'Astérix, en détective dans ce "first look" sur Jérôme K. Jérôme Bloche ou en aviateur dans cet article consacré à Buck Danny.

Mieux encore, Virgul, sous sa forme de Captain UMAC, a fini par faire partie de la bannière du site. Et, loin d'en rester là, notre chat bien-aimé vous prépare des surprises pour l'année à venir. Virgul a en effet l'intention de continuer à se promener dans les méandres de la pop culture pour découvrir romans, jeux vidéos, BD, jeux de rôles, séries TV, films et autres produits dérivés.
Ce chat est bien décidé à fouiner pour dénicher de nouvelles pépites mais parfois aussi ronchonner contre certains éditeurs indélicats !

Et en attendant ces nouvelles aventures, nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2018, pleine de bonnes choses et de saines lectures. ;o)





   WE OWN THE CAT !